Installation d'un système de chauffage

28 novembre 2017

L’installation d’un système de chauffage peut intervenir aussi bien dans le neuf qu’en rénovation, qu’il s’agisse d’installer un système de chauffage performant en adéquation avec les attentes de la Réglementation Thermique en vigueur (RT 2012) ou que votre démarche s’inscrive dans le cadre d’une rénovation d’un système existant afin de moderniser et d’économiser sur votre facture de chauffage. 

Installation d’un système de chauffage : les solutions pour chaque type d’habitation

Dans le neuf, le prix de l’installation d’un système de chauffage va dépendre en grande partie de la nature des travaux réalisés, mais aussi de critères particuliers tels que :

- Les conditions techniques rencontrées

- La puissance et le type de chauffage à installer

- Le nombre de radiateurs à prévoir

- La puissance de ventilation de la chaudière

- La qualité de l’installation électrique existante dans le cas de l’installation d’une chaudière électrique.

À chaque type de chauffage correspond un certain nombre de paramètres à évaluer précisément dès le début du projet. L’investissement peut être plus ou moins important selon le niveau de gamme des équipements de chauffage et l’énergie utilisée. Des solutions telles que le crédit d’impôt de transition énergétique (CITE) et l’éco-PTZ peuvent aider à financer l’installation d’un système de chauffage performant en rénovation. La construction d’un logement neuf, économe en énergie, permet quant à elle de bénéficier de certains éco-prêts proposés par les établissements bancaires.

Installation d’un système de chauffage au gaz

Ce n'est pas sans raisons que le chauffage au gaz est le plus répandu au sein des logements français. Pas très onéreux, facile et propre à utiliser, l'installation de chauffage au gaz peut également être polyvalente puisque la même énergie peut également servir à l'eau chaude sanitaire (ECS) ou servir de relève à un chauffage solaire.

Le chauffage au gaz est obligatoirement un chauffage par fluide porteur, c'est-à-dire qu'une chaudière au gaz chauffe l'eau contenue dans un circuit spécifiquement destiné au chauffage. Une fois chauffée, l'eau est mise en circulation dans le circuit afin de transmettre ses calories à un ou plusieurs diffuseurs servant à chauffer les pièces.

On distingue 2 catégories de diffuseurs de chaleur : les radiateurs et les parois chauffantes.

- Classiques des installations de chauffage central, les radiateurs diffusent la chaleur transmise par l'eau qui les traverse.

- Pour les parois chauffantes, la chaleur est diffusée au travers d'une paroi dans laquelle a été noyé à la construction un réseau de tubes de chauffe généralement en PER (polyéthylène réticulé).

- Egalement existant, le plancher chauffant qui est un système de chauffage des bâtiments intégré à une dalle béton. De nos jours, il fonctionne avec des températures très basses, de l'ordre de 35° en sortie. La dalle béton emmagasine cette chaleur et la restitue par rayonnement à l’intérieur du logement.

Jusqu’à présent, le plancher chauffant était intégré dans une dalle flottante. Ainsi le plancher fini se composait d’un plancher hourdis, d’une chape de ravoirage, d’un isolant surfacique, de tuyaux noyés dans la dalle flottante et pour finir un revêtement collé ou sur chape.

Cette solution est très performante thermiquement car la dalle flottante permet de traiter les ponts thermiques périphériques, mais le problème reste la superposition des couches, et la durée d’intervention des différents corps d’état due au séchage de la dalle flottante (trois semaines).

Pour faciliter et démocratiser ce système, les industriels ont développé le plancher chauffant dans la table de compression du plancher.

Cette solution consiste à intégrer les tuyaux du plancher chauffant en même temps que la réalisation du gros œuvre. La dalle de compression devient l’émetteur du système de chauffage. 

Les points importants à respecter sont les suivants :

- Régulation pièce par pièce 

- Ne pas dépasser 28° de température du sol 

- L’épaisseur du béton sur les tubes doit être de 4 cm minimum et le treillis soudé posé sur les tubes, ce qui implique une table de compression de 7 cm.

Le principe d'une chaudière au gaz est toujours identique : le gaz est l'énergie fossile qui est brûlée dans la chaudière, la combustion du gaz produit de la chaleur qui est transmise à l'eau du circuit de chauffage et éventuellement à l'eau sanitaire (en direct ou via un ballon).

Installation d’un système de chauffage électrique

Le chauffage électrique peut être une solution dans certains cas où l’installation d’un chauffage au gaz n’est pas possible par exemple. Une piste de réductions des consommations avec le chauffage électrique est un programmateur de chauffage relié à tous les radiateurs indépendants. Ce régulateur permettra de gérer les périodes de réduit (réduit de nuit et lors d’absence) et permettra de définir précisément la température de consigne de votre logement. Pour rappel, le fait de réduire de 1°C la température de consigne d’une habitation permet de faire 7% d’économies sur votre facture annuelle de chauffage. Le temps de réalisation pour ce type de chantier est de 3 jours. 

Installation d’un système de chauffage au bois

Le chauffage au bois est en parfait accord avec les règles du développement durable et se révèle particulièrement économique sur la durée. Le temps de réalisation est plus long que pour celui de l’installation d’un chauffage électrique, à savoir une semaine de chantier. 

Système de chauffage : les coûts supplémentaires en fonction de l’appareil

Les systèmes de chauffage sont nombreux et leurs prix peuvent varier du simple au double selon le modèle, la marque ou tout simplement la puissance. Par ailleurs, plus l’appareil est innovant, plus son prix est élevé. La qualité du matériau et la modernité du dispositif influencent également le prix.

Installation d’un système de chauffage : les prix en rénovation

Dans le neuf, l’installation peut être réalisée sans délai et sans travaux préalables. En rénovation, les tâches seront plus complexes. Aux coûts des opérations d’installation et de mise en fonctionnement viendront s’ajouter le prix de la dépose des équipements existants.

Nos derniers conseils et infos

Poêle à bois

Installation de chauffage : le poêle à bois

Le poêle à bois dispose d’un corps de chauffe, c’est à dire d’un...

LIRE LA SUITE
20130618_31371543521.jpg

Projet de rénovation d'une cuisine avec La Maison Des Travaux Le Raincy

Vous avez besoin de plus de fonctionnalités ? De convivialité ? Ou tout simplement d'une nouvelle décoration...

LIRE LA SUITE
S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER