Votre véranda avec La Maison Des Travaux de Noisy-le-Grand

6 septembre 2017

Une véranda est une pièce supplémentaire aux parois majoritairement vitrées, utilisée généralement comme salon ou jardin d'hiver. Prolongement d'une maison existante,  elle est couverte (toit plein, semi-vitré ou vitré) et établie sur la façade de la maison. L'armature est souvent en bois, en aluminium, parfois en PVC, en fer forgé ou en acier.

Une véranda est la solution idéale pour les particuliers qui souhaitent agrandir leur habitation, à moindre frais tout en privilégiant la polyvalence de la véranda. 

Les différents types de véranda 

Une véranda, par définition, comporte nécessairement des cloisons bâties en dur: maçonnées ou en bois. Ces dernières sont édifiées en supplément du bâtiment pour augmenter les dimensions totales de l'ouvrage de base. Elles sont composées du même matériau que celui-ci auquel la véranda est attenante, de telle sorte que les parois verticales de son châssis prennent appui dessus. 

Certaines vérandas sont équipées de portes vitrées ou de fenêtres. Les portes vitrées permettent de laisser un accès vers le jardin et de faire pénétrer plus de luminosité dans la véranda. Les fenêtres, quant à elles, permettent d'aérer l'intérieur, notamment en été lors des chaleurs importantes et améliorent donc le confort. 

Les options de toitures pour une véranda

La toiture d'une véranda est composée de trois éléments principaux :

Ces « plaques de remplissage » peuvent être composées de nombreux éléments, mais d'une manière générale, on retrouve principalement trois composés principaux :

La solution pour avoir un espace de vie agréable quelle que soit la saison est souvent l'utilisation d'un matériau classique de type tuiles + isolation plutôt qu'une solution mixte entre panneaux sandwich et polycarbonate ou entre panneaux sandwich et verre.

La règlementation applicable aux vérandas

En France, les dispositions du Code de l’Urbanisme s’appliquent intégralement à ces éléments de construction. Elles doivent donc être déclarées en mairie avant la construction et sont soumises à la taxe d'aménagement.

- Déclaration préalable

La déclaration préalable est obligatoire pour une surface de plus de 5 m² jusqu'à 20 m². Au-delà de 20 m² et jusqu'à 40 m², si la construction ne dépasse pas 150 m² de planchers cumulés (existant + véranda) et si elle se trouve en zone urbaine du plan d’occupation des  sols (POS) ou du plan local d’urbanisme (PLU) de la commune.

- Permis de construire

- Au-delà de 20 m² si la construction est en dehors de la zone urbaine du POS ou du PLU de la commune.

- Au-delà de 20 m² et jusqu'à 40 m², si la surface de plancher cumulée (existant + véranda) dépasse 150 m² et appel à un architecte pour établir le volet paysager et valider la demande de permis de construire.

- Au-delà de 40 m² à créer, dans tous les cas. Et éventuel recours à un architecte pour établir le volet paysager et valider la demande de permis de construire si la surface de plancher cumulée dépasse les 150 m².

Dans les secteurs sauvegardés ou sites naturels protégés, des réglementations particulières peuvent rendre obligatoire l'appel à un architecte.

Nos derniers conseils et infos

véranda

Opter pour une véranda

Pièce en plus, ouverture sur l'extérieur et espace pour recevoir, la véranda...

LIRE LA SUITE
véranda en aluminium

Quel matériaux pour une véranda?

La construction d’une véranda est un des travaux les plus réalisés par...

LIRE LA SUITE
S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER